Archive for 'À l’affiche'

Accueil » À l’affiche (Page 36)

posted in Livre

Mes petits cahiers de notes

Sur lesquels je note tout ce que je vois, tout ce à quoi je pense et repense et que j'ai peur d'oublier. J'aime les petits cahiers de notes, leur papier, leur couverture, leur odeur. Ils sentent bon, en noir, bleu, rose, vert, avec des lignes, des petits carreaux ou juste une page blanche pas vraiment blanche. Les petits cahiers, il y en a des milliers, partout. Mais mes préférés, sortis des célèbres Moleskine, sont en face du Bon Marché, entre autres. C'est fou l'effet ...

L’Oiseau ou le mime enragé

Coluche. Obélix. Bond. D’accord. Coyote, pas facile mais passe encore. Si nous nous sommes tous, ou presque, essayés au jeu de mimes, avez-vous déjà expérimenté le spectacle de mime ? En tant que mime cela va quasiment de soi, mais en tant que spectateur, pourquoi pas ? Avis à tous ceux qui ont envie de voir un spectacle hors du commun ! Le mime vous racontera l’improbable rencontre entre une vieille peau et un jeune cormoran. En toute simplicité, c’est une heure d’amour, de ...

posted in Cinéma & TV

Voir la mer

Pourquoi aller voir la mer ? Pour le titre, d'abord, parce que voir la mer, j'y pense tous les jours d'hiver et encore plus de l'été. Pour Patrice Leconte, réalisateur qu'on ne présente plus. Pour Pauline Lefevre, pour son premier rôle au cinéma. Pour découvrir un film touchant, frais et généreux. Épatant. Deux frères décident de partir voir leur mère à Saint-Jean-de-Luz parce qu'elle est malade, que ça fait longtemps et que ça lui fera plaisir. Sur leur chemin, une fille, qui n'était pas prévue ...

L’amour, la mort, les fringues

Finalement, la vie d'une femme pourrait se résumer à trois préoccupations existentielles : L'amour (il faut comprendre "les hommes de ma vie") La mort (sous-entendu la vieillesse, ma peau qui se fripe, mes seins qui tombent, je-ne-suis-plus-ce-que-j'étais) Les fringues (est-ce bien utile de préciser ?) L'amour, la mort, les fringues, cinq femmes assises devant nous s'adonnent à un échange décousu mais rythmé d'anecdotes drôles et de témoignages angoissés. Il s'agit essentiellement de femmes, de leur quotidien, de leur identité et de leur amour propre. Drôles, c'est ...

La tentation d’Eve vue par Marie-Claude Pietragalla

À toutes celles qui veulent savoir d'où elles viennent et s'inquiéter de ce qu'elles sont devenues. À tous ceux soucieux de comprendre la femme. Marie Claude Pietragalla nous livre ici un bien joli solo. Éloge de la femme ? Pas vraiment si l'on en croit la morale de l'histoire. Mais la beauté des scènes nous rassurent sur l'identité de la femme, sur ce qu'elle dégage. De la plus bestiale des odeurs à l'élégance absolue d'une femme libre, en passant par les nombreuses facettes bien connues ...

Le retour d’Alice Taglioni avec Chien Chien

Le rideau grince en remontant, la scène immense se dévoile petit à petit sous nos yeux, l'ambiance est froide et la lumière sombre. Une femme brune, élégante, assise sur le bord du canapé, feuillette nerveusement quelques magazines. Pas un bruit. Puis tout à coup, comme une incarnation, une femme blonde apporte la lumière. Elle prononce le premier mot, l'histoire peut commencer. Un dialogue rapide, rythmé, nous prend et nous transporte aussi vite qu'il nous insupporte. Qu'est-il en train de se passer ? Linda, ...