10 bonnes raisons d’aller en Nouvelle-Zélande

Accueil » Place to be » 10 bonnes raisons d’aller en Nouvelle-Zélande

10 bonnes raisons d’aller en Nouvelle-Zélande

Alors oui, vous avez déjà entendu parler de la Nouvelle-Zélande. Notamment l’été dernier avec la coupe du monde de rugby. Et je suis sûre, que si je vous demande de me donner un mot pour décrire ce pays ce serait les ALL-BLACKS ! Mais ce n’est pas que ça. Loin de là.

Alors, parce que la Nouvelle-Zélande est devenue comme ma terre d’adoption après y avoir passée 10 mois, et que j’en suis tombée amoureuse, laissez-moi vous guider pour ce rendez-vous en terre « quasi » inconnue.


1. Partir loin, très loin

Besoin de rompre le train-train quotidien. Ou tout simplement besoin de vacances. Quitte à partir, autant partir loin.

À 19 000 kilomètres de Paris, soit 24 heures de vol plus ou moins turbulentes : Bienvenue aux antipodes de la Terre ! Dépaysement garanti.

Kaikoura 2

2. Voir des Kiwis

Vous me direz que ça n’a rien de très dépaysant. Qu’à ce moment là, il suffit d’aller au supermarché du coin pour s’évader. Mais détrompez-vous. Parce qu’il n’y a qu’en Nouvelle-Zélande que « kiwi » peut prendre 3 sens différents.

Sur cette île, vous pourrez déguster un kiwi, mais également discuter avec ! Je vous explique.
Kiwi est également le nom que l’on donne aux Néo-zélandais. Nom qui tire son origine de l’oiseau « le kiwi », présent seulement sur l’île, et qui a la particularité de ne pas savoir voler. Et oui, parfois la nature est mal faite !

Si vous êtes patients et surtout chanceux, vous pourrez en apercevoir la nuit en pleine nature. Notamment sur Stewart Island. Mais si vous voulez être certain de voir à quoi ressemble ce timide oiseau, je vous conseille la méthode la plus simple mais qui s’avère souvent la plus efficace : le zoo.

Attention kiwis 2

3. Apprendre à danser le Haka

Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne je trouve le Haka, la célèbre danse des All Blacks très sexy. Surtout quand le rugbyman Dan Carter la danse rien que pour moi. Bon d’accord, il y a un écran qui nous sépare, mais n’empêche qu’il ne regarde que moi !

Alors, parce que tous les moyens de séduction sont bons, on apprend vite cette originale parade nuptiale. On peut même le faire en ligne.

Image de prévisualisation YouTube

 

4. Croiser un Hobbit

Pour celles et ceux qui n’auraient pas compris l’allusion à la célèbre trilogie de Tolkien, un petit rappel s’impose. Les Hobbits sont ces petits semi-hommes aux pieds poilus, aux oreilles légèrement pointues et au visage rubicond. Bref pas vraiment ce que l’on attend physiquement de l’homme de nos rêves ! Mais si vous trouvez un certain charme à Sam le Hobbit, allez à sa rencontre dans son village HOBBITON. Et pour toutes celles qui préfèrent Frodon, et qui sont – soyons clairs – un minimum sportives, suivez ses traces sur la longue et intense marche de 19.4 km dans le parc national du Tongariro. Tout simplement amazing.

Tongariro Alpine Crossing 2


5. Découvrir l’hospitalité des autochtones

Vous est-il souvent arrivé, à titre d’exemple, qu’un(e) caissier(e) vous salue d’un « Bonjour comment allez-vous ? Comment s’est passée votre journée ? ».

Vous vous dîtes qu’un petit fond de drague se cache sous ses interrogations. Que nenni. Les Néo-Zélandais sont l’amabilité par excellence. Avec eux, on découvre le véritable sens de ce terme. Ainsi que de l’hospitalité, la gentillesse, etc.

Hospitalité des autochtones 2

6. Admirer les paysages

Volcans, lacs, forêts tropicales, plages de sable, la Nouvelle-Zélande est riche en paysages magnifiques, en parcs nationaux (Tongario, Westland, Abel Tasman) et en faune marine (baleines, dauphins, otaries).

À voir sur l’île du Nord : Auckland, la région de Northland, la Bay of Islands, la Péninsule de Coromandel, les volcans de la région de Roturua, ainsi que les nombreux vignobles de la région de Hawke’s Bay.

À voir sur l’île du Sud : la Côte ouest et ses plages, les pancakes Rocks, Kaikoura et sa faune, la très anglaise Christchurch, les Alpes néo-zélandais, le mont Cook, le Fiorland véritable pays des fjords, dont Milford Sound.

Mirror Lake 2

Abel Tasman 2

Hokitika Gorges 2

Seal 2

7. Apprendre le Maori

Que ce soit pour frimer auprès de ses proches ou par simple envie d’apprendre, le maori – seconde langue officielle du pays – saura vous charmer par son exotisme et son accent chantant.

Petit aperçu avec les deux mots que vous entendrez et rencontrerez le plus en Nouvelle-Zélande. « Kia Ora » qui signifie « bonjour », et « Aoetearoa » qui est le nom maori de la Nouvelle-Zélande et qui signifie « pays au long nuage blanc ».

Fresque Maori 2

8. Faire des sports extrêmes

Savoir allier la peur à l’émerveillement n’est pas donné à tout le monde. Et bien, c’est ce que vous proposent les compagnies de sauts à l’élastique, en parachute, kayaking… en partenariat avec Dame Nature. Le tout à des prix défiants toute concurrence française !

Pour cela, direction Queenstown la ville des sports extrêmes.

Queenstown 2

9. Découvrir ou redécouvrir le Fish & Chips

D’origine britannique, le Fish & Chips est un poisson frit dans de la pâte ou de la chapelure, servi avec des frites. Le tout est le plus souvent emballé dans du papier journal. Bon dit comme ça, ça ne donne pas plus envie que ça… Peut-être à cause du papier journal !? N’empêche que ce plat populaire accompagné d’une bonne bière vous séduira lors de vos soirées conviviales entre amis.

 

10. Prendre le temps de vivre

Parce que le pays au long nuage blanc c’est avant tout ça. CARPE DIEM y prend tout son sens.

Alors on file vivre au jour le jour, au rythme de la nature et en communion avec la beauté des paysages.

Tekapo Lake 2